Bien utiliser une scie égoïne

La scie égoïne s’emploie régulièrement pour couper du bois dans les ateliers de menuiserie de si belle façon que l’usage d’un modèle électrique n’est pas nécessaire. Cette scie présente en plus de nombreux avantages. Il n’est pas nécessaire de la recharger ou de tirer un câble électrique. Le risque de blessures graves est également très faible comparé aux autres outils. Quelques gestes simples permettent de tirer un meilleur parti de cet outil manuel.

Adopter la bonne position

Pour obtenir le plus de puissance pour un effort moindre, il faut positionner le bois à couper à une hauteur confortable. La scie égoïne devra faire un angle de 45 degrés avec la planche, tandis le poignet, le coude et l’épaule devront être alignés derrière la lame. Pour les coupes plus fines, l’angle sera réduit et le poignet légèrement relevé.

Bien tenir la scie

Pour un résultat optimal, la scie égoïne devra être correctement tenue. La meilleure prise en main s’effectue avec 4 doigts, à savoir le pouce d’un côté et 3 autres doigts de l’autre. Les 3 derniers doigts devront être alignés dans l’axe de la scie pour avoir un meilleur contrôle sur celle-ci. Pousser trop fort sur la scie est contre-productif. Cela fatigue inutilement le bras et empêche de scier droit. Il faut laisser les dents aiguisées faire l’essentiel du travail en tenant faiblement le manche et en mettant moins de pression dans le mouvement. Le sciage doit commencer par des mouvements de faible amplitude n’associant que quelques dents de la scie. Lorsque la scie aura pénétré d’environ 1,5 cm, il faudra progressivement accroître l’amplitude du mouvement de va-et-vient, de sorte que toutes les dents de la scie participent au sciage.

Bien tenir sa scie égoïne

Faire des coupes transversales et longitudinales

Les coupes transversales sont des coupes qui vont à l’encontre du grain du bois. Une fois que vous avez correctement mesuré et marqué votre morceau de bois, guidez la lame de scie avec la face intérieure de votre pouce. Commencez la coupe en tirant votre scie égoïne deux ou trois fois, puis poussez la lame de la scie vers l’avant suivant un angle de 45 degrés. Il est préférable de commencer votre coupe sur le côté du bois qui ne sera pas exposé aux regards, une fois le projet terminé.

Les coupes longitudinales sont des coupes qui suivent le grain du bois. Après la mesure et le marquage, il faut utiliser avec précaution le pouce pour guider la scie pendant deux ou trois brefs mouvements ascendants. Une fois la coupe commencée, il faudra maintenir la scie suivant un angle de 60 degrés.

Comment savoir qu’une scie égoïne est émoussée ?

Lorsque le sciage devient lent, requiert plus d’effort qu’auparavant et qu’il est presque impossible de scier droit en dépit des tentatives, alors on a affaire à une scie émoussée. Vérifiez vos soupçons en éclairant les dents avec une forte lumière. Si la lumière se reflète sur les pointes des dents, c’est qu’elles sont émoussées. En effet, la lumière ne se reflète pas sur une pointe acérée. De même, une scie égoïne qui n’a plus de bande sombre le long de son bord denté doit être affûtée. Pour ce faire, faites appel à un affûteur.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments