Bien choisir sa lame de scie sauteuse

La scie sauteuse, outil extrêmement versatile, peut découper un nombre impressionnant de matériaux, pourvu qu’on lui associe la lame adéquate. Les caractéristiques de la lame déterminent les types de matériaux que la scie peut découper, de même que la vitesse et la finesse de la découpe. Choisir la bonne scie est donc essentiel pour tirer le meilleur parti de sa scie sauteuse et éviter qu’elle ne s’enraye.

Matériaux constitutifs des lames de scies sauteuses

Quatre types de matériaux sont utilisés pour la conception des lames de scies sauteuses : l’acier à haute teneur en carbone (HCS), l’acier rapide (HSS), le bimétal et le carbure de tungstène. Les lames HCS sont des lames plutôt souples, qui disposent d’une dureté moyenne. Les lames HSS sont des lames très dures, qui ont cependant l’inconvénient d’être très sensibles à la cassure. Les lames bimétal sont un compromis entre les deux types précédents. Leurs dents sont en acier rapide, tandis que le corps de la lame est en acier à haute teneur en carbone. Les lames en carbures de tungstène ne possèdent pas de dents, mais elles ont la particularité d’être très résistantes à la chaleur.

Choix de la lame de scie sauteuse en fonction du matériau à découper

La dureté du matériau à découper est une caractéristique qui influence grandement le choix de la lame de scie sauteuse. De façon générale, la lame doit être plus dure que le matériau qu’elle doit découper. Les lames destinées à la découpe des bois tendres ont des dents larges et pointues. La découpe de ce type de bois peut être effectuée à l’aide de lames en acier à haute teneur en carbone. Il est également possible d’utiliser des lames en bimétal.

Différentes lames de scie sauteuse

En raison de leur dureté, les bois comme le chêne et le frêne nécessitent des lames plus dures. Les lames de scie sauteuse pour la découpe des bois durs doivent être en acier rapide ou en bimétal. La découpe des métaux ne peut se faire qu’avec des lames en acier rapide ou en bimétal. Ces lames doivent, cependant, avoir des dents très petites et serrées avec un TPI (nombre de dents par pouce) d’au moins 14. Les plastiques mous peuvent être découpés avec des lames en acier à haute teneur en carbone. Les plastiques durs nécessitent, par contre, une lame en bimétal. La découpe d’articles en céramique ou en verre requiert, de son côté, des lames en carbure de tungstène.

Choix en fonction du type de découpe souhaité

Pour les coupes rapides où la finition globale n’est pas importante, il faut choisir une lame grossière avec un TPI bas. Vu leur faible nombre de dents, ces lames sont capables d’enlever plus de matériau à chaque déplacement du haut vers le bas. Si l’on cherche à faire une coupe nette et précise, il importe d’utiliser une lame avec des dents petites et rapprochées. Comme elles coupent de façon moins agressive, ces lames à faible TPI produisent une coupe plus nette et facile à contrôler. Faire des coupes courbes et complexes nécessite une lame de coupe spéciale. Ce type de lame est légèrement plus étroite que la normale afin de permettre à l’opérateur de manœuvrer plus facilement à travers la pièce. Une lame à extrémité pointue est nécessaire pour faire une coupe plongeante. Cette pointe acérée permettra à la lame de scie sauteuse de pénétrer lentement dans la pièce avant de poursuivre la coupe.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments